Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Pancréatite aiguë induite par l'acide valproïque
    Auteurs : JOMLI R ; NACEF F ; Douki, S.
    Date de parution : 2013
    Pagination : 292-295
    Localisation CHSA : BmHEy
    Titre de la revue : ENCEPHALE
    En Tunisie, l'acide valproïque (Dépakine®) occupe une place de plus en plus importante dans le traitement curatif et préventif du trouble bipolaire, il a remplacé le lithium essentiellement à cause de son maniement facile et sa réputation de faible toxicité. Cependant, l'acide valproïque peut avoir des effets indésirables fréquents et bénins, et d'autres effets rares et graves comme la pancréatite aiguë médicamenteuse. Actuellement, environ 260 médicaments sont incriminés dans la pancréatite médicamenteuse, mais elle reste encore peu rapportée dans la littérature, car se pose le problème majeur de l'imputabilité. Nous décrivons ici le cas d'un homme de 49 ans sans antécédents somatiques particuliers, sans antécédents familiaux psychiatriques, suivi pour trouble bipolaire type I depuis l'âge de 34 ans et stabilisé depuis huit ans sous Dépakine® à dose efficace (dépakinémie du 11 novembre 2009 à 88µg). En janvier 2010, il est hospitalisé en chirurgie pour pancréatite aiguë stade C de Balthazard qui a bien évolué. L'enquête étiologique retient l'origine médicamenteuse et la Dépakine® fut remplacée par le lithium. Il ressort de ce cas et dans les récentes publications que la pancréatite induite par l'acide valproïque n'a pas de facteurs prédictifs, et reste jusqu'à ce jour indépendante de la dose médicamenteuse, de la durée de prescription et de la dépakinémie. [résumé d'éditeur]


    Mots clé : DIVALPROATE DE SODIUM ; EFFET SECONDAIRE ; INTOXICATION AIGUE ; PANCREAS ; PAYS ETRANGER ; PHARMACOVIGILANCE ; THYMOREGULATEUR ; TROUBLE BIPOLAIRE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer