Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

L'habitat, facteur de santé des trente dernières années de vie des aînés ?
    Le vieillissement de la population nécessite une réflexion sur les conditions de vie des personnes âgées. Si les modalités d'accueil collectif se développent et constituent un marché non négligeable, la majorité des seniors souhaite habiter chez eux le plus longtemps possible. Il s'agit donc d'accompagner les inéluctables transformations physiques, psychiques et sociales. Aussi de l'acoustique à l'environnement tactile en passant par la qualité de l'air intérieur, le confort hygrothermique, la lumière, les usages, il est important que le bâti, dans sa conception et sa réalisation, prévienne les pertes progressives d'autonomie, ne soit pas accidentogène et appréhende les déficiences physiologiques progressives des individus. L'espace, qui est aussi un langage subtil, doit être aménagé en conséquence. Il ouvre aux émotions et contribue au bien-être physique et psychique de la personne, nécessaire à la sécurité intérieure sans laquelle ne peut exister d'épanouissement. [résumé d'auteur]


    Mots clé : LOGEMENT ; VIEILLISSEMENT ; PERSONNE AGEE ; CONDITION DE VIE ; MAINTIEN A DOMICILE ; SANTE ; AUTONOMIE ; SECURITE ; PREVENTION ; FACTEUR DE RISQUE ; COULEUR ; BRUIT ; TOUCHER ;
Contenu dans
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer