Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Le proche significatif ou Etude des représentations des proches de patients malades du cancer et de leur interaction avec une équipe soignante dans un service d'Oncologie thoracique adulte
    Objectif : Ce travail tente d'interroger ­ en 2010 ­ les représentations que les membres d'une équipe soignante en oncologie thoracique se sont construites ­ au travers de leur pratique et de leurs réflexions ­ des proches des patients soignés dans leur unité hospitalière : quelle définition donnent-ils au proche, qui est-il pour eux, quel statut lui reconnaissent-ils, quel rôle a-t-il auprès du malade ? Méthode : Afin de conserver une homogénéité dans la conduite des entretiens, les 25 membres de l'unité d'oncologie (tous les professionnels de santé confondus) qui ont accepté de participer à cette enquête (soit la totalité de l'équipe) ont été interrogés par un même psychiatre ayant une expérience en cancérologie. Les entretiens, menés individuellement, ont pris la forme d'entretiens semi-directifs, d'une durée de 45 minutes à une heure. Il n'y a pas eu de refus de participation. Résultats : Intégrer le(s) proche(s) dans la prise en charge du malade atteint de cancer n'est pas seulement un souhait exprimé par les familles mais une nécessité reconnue, au bénéfice de la personne du patient : la prise en compte du proche fait partie intégrante des soins. Reconnue dans notre enquête comme irremplaçable en dehors du milieu hospitalier, l'aide apportée par les proches rencontre plus de difficultés à s'exprimer dans le cadre de l'hôpital, lien sacralisé où la collaboration entre proches profanes ­ 'cothérapeutes' selon l'INCa ­ et soignants professionnels peut remettre en cause les pratiques de ces derniers et complexifier leur travail. Conclusion: Objet de l'attention des uns et des autres, le patient est aussi un sujet, interlocuteur à part entière des soignants dont on attend qu'il soit partie prenante et active dans les soins. Les relations duelles sont appelées à laisser place à un système triangulaire ou tripartite. L'enquête montre comment, au-delà de certaines problématiques spécifiques, les mêmes enjeux caractérisent les relations entre chaque pôle (patient-proche-soignant) dans l'information comme dans le soin physique et psychologique. [résumé d'auteur].


    Mots clé : CANCEROLOGIE ; CANCER ; AIDANT ; RELATION SOIGNANT FAMILLE ; RELATION SOIGNANT SOIGNE ; RELATION THERAPEUTIQUE ; PSYCHOLOGIE SOCIALE ; TRIADE ; ENQUETE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer