Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

L'évitement du travail dans l'affaire des soeurs Papin. Une question toujours d'actualité?
    Auteurs : Molinier, Pascale
    Date de parution : 2012
    Pagination : 81-95
    Localisation CHSA : BmHEy
    Titre de la revue : EVOLUTION PSYCHIATRIQUE
    En 1933, deux domestiques, Christine et Léa Papin assassinèrent leurs patronnes sur le mode de la furie. Dans cet article, dont le cadre théorique est la psychodynamique du travail et la thèse de la centralité du travail dans le fonctionnement psychique, l'auteure montre que le rapport au travail et aux technologies domestiques des soeurs Papin n'a fait l'objet d'aucune considération par les psychiatres, ni au moment de leur procès, ni dans les exégèses ultérieures de Lacan et Le Guillant. Au-delà de leurs divergences, ceux-ci ont en commun de ne prendre en compte que des relations ­ réelles ou imaginaires ­, le travail constituant l'angle mort de leurs interprétations psychogénétique et sociogénétique. Ma soeur était énervée par le détraquement de son fer à repasser, dit pourtant Léa Papin. Un motif qui fut jugé trop futile pour qu'on s'y arrête. En tenir compte aurait signifié privilégier l'attention aux détails ordinaires et à la forme de vie des deux jeunes filles, plutôt que de se focaliser sur les aspects extraordinaires du crime. Si les concernant, il est aujourd'hui trop tard pour emprunter cette voie, du moins l'évitement du travail peut-il avoir valeur d'enseignement concernant les situations du présent. Quelle attention, quelle importance accordons-nous aux paroles sur le travail et à sa fonction dans l'aggravation ou la résolution des conflits psychiques ?[Résumé d'éditeur]


    Mots clé : TRAVAIL ; PSYCHODYNAMIE ; REPRESENTATION ; PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ; CONDITION DE TRAVAIL ; CRIME ; RELATION DOMINANT DOMINE ; 20E SIECLE ; CAS CLINIQUE ; FRANCE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer