Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

L'effet placebo : généralités et spécificités en psychiatrie (dépression et schizophrénie)
    "La littérature concernant le placebo, son corolaire, l'effet placebo, ainsi que son pendant négatif, l'effet nocebo, est abondante. Cependant, on observe une absence de consensus de définition ce qui rend leurs compréhensions et leurs analyses difficiles. Avec cet article sont revus, premièrement, les définitions existantes ainsi que les facteurs influençant l'effet placebo en médecine. De plus, nous nous attarderons sur les mécanismes d'action en ouvre dans l'effet placebo afin de mieux comprendre ses modalités de fonctionnement. Enfin, seront analysées les données de la littérature de cet effet en psychiatrie et plus spécifiquement chez les patients schizophrènes. Nous avons choisi, après un important travail bibliographique, de regrouper les différents facteurs jouant un rôle dans l'apparition de l'effet placebo en médecine générale. Au-delà des éléments purement factuels tels que la pathologie, le sexe du sujet ou encore la présentation du traitement, l'effet placebo est fortement corrélé à la qualité de la relation entre le médecin et son patient et à la capacité de ce dernier à établir un lien, une communication. La posture du soignant, le tempérament du sujet, les attentes et les croyances de chacun ont un rôle sur l'apparition de l'effet placebo et un impact sur l'importance de ce dernier. Nous avons réalisé par la suite, une recherche sur l'effet placebo en psychiatrie, notamment sur la dépression (pathologie la plus étudiée) où les études montrent une réelle efficacité. Nous avons ensuite choisi de nous attarder sur la schizophrénie. En effet, l'effet placebo dans cette pathologie est essentiellement utilisé comme outil dans le cadre d'autorisation de mise sur le marché de nouvelles molécules. Il est peu étudié en tant que phénomène. Or, il apparaît judicieux de s'intéresser à l'effet placebo dans la schizophrénie, de l'analyser pour expliciter son mécanisme et sa spécificité au sein de cette population ; tenter de le comprendre, de l'analyser pour en saisir les tenants et les aboutissants. Cela permettrait d'en connaitre la particularité dans le but de mieux l'intégrer à la relation thérapeutique avec le patient et ainsi d'optimiser l'efficacité des traitements prescrits, l'effet placebo étant présent dans tout traitement qu'il soit placebo ou actif [Résumé d'auteur]"


    Mots clé : NEUROPHYSIOLOGIE ; PLACEBO ; PSYCHOLOGIE ; RELATION SOIGNANT SOIGNE ; REVUE DE LA LITTERATURE ; SCHIZOPHRENIE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer