Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Déficits du monitoring de la source et hallucinations schizophréniques
    Les symptômes positifs de la schizophrénie sont associés à une perte du sens de l'agentivité, c'est-à-dire à une incapacité à se reconnaître comme étant l'auteur de certaines de ses actions. Cette perte du sens de l'agentivité peut être associée à un trouble de la capacité à différencier les actions qui ont été produites par soi-même des actions qui ont été produites par autrui, ainsi qu'à un trouble de la capacité à discriminer le souvenir d'actions qui ont seulement été évoquées mentalement, d'actions qui ont été effectivement produites. Ces différents troubles d'attribution de l'information relèvent du monitoring de la source, qui définit l'ensemble des processus mnésiques et décisionnels impliqués dans l'attribution de l'origine d'un souvenir. En dépit de données parfois contradictoires, ils ont été fréquemment associés à la survenue d'hallucinations auditives verbales. Le déficit du monitoring de la source associé à la schizophrénie regroupe un faisceau hétérogène d'atteintes cognitives associées à des dysfonctionnements cérébraux et neuroanatomiques multiples. Au regard des données de la littérature neuroscientifique, les liens entre source-monitoring et hallucinations verbales sont discutés, ainsi que les implications qui en découlent pour le développement de stratégies de remédiation cognitive adaptées [Résumé d'auteur]


    Mots clé : SCHIZOPHRENIE ; HALLUCINATION AUDITIVE ; SYMPTOME POSITIF ; TROUBLE DE LA MEMOIRE ; REMEDIATION COGNITIVE ; ACTION ; PENSEE ; SOUVENIR ; NEUROSCIENCES ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer