Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Les troubles psychotiques aigus et transitoires au Burkina Faso : aspects épidémiologiques et cliniques à propos de 188 cas
    Les troubles psychotiques aigus et transitoires (TPAT) sont fréquents en Afrique, particulièrement au Burkina Faso. Notre objectif était d'étudier les caractéristiques épidémiologiques et cliniques des TPAT dans le service de psychiatrie du centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo. Nous avons mené une étude rétrospective descriptive et transversale à partir des dossiers des malades suivis dans le service du 1er janvier 2003 au 31 décembre 2007. Sur 1106 admissions, 216 étaient motivées par un TPAT, et 188 patients âgés de 13 à 60 ans, dont 149 hommes et 39 femmes, ont été inclus. Les TPAT constituaient 19,53 % des motifs de consultation. Il s'agissait d'affections de l'adulte jeune (28 ans en moyenne), touchant surtout les hommes célibataires résidant en ville et travaillant dans le secteur informel. Le trouble psychotique aigu polymorphe sans symptômes schizophréniques (F23,0) était le diagnostic le plus souvent retenu (71,28 % des cas). Le thème dominant était la persécution (43 % de l'ensemble des thèmes délirants) à mécanismes imaginatifs et hallucinatoires (respectivement 32,62 et 43,37 % de l'ensemble des mécanismes), principalement visuels et-ou auditifs. Sous traitement, la rémission était habituellement obtenue au bout de 15 jours en moyenne. Du fait de leurs lourdes conséquences socioéconomiques et culturelles, leur prise en charge doit être améliorée par une meilleure connaissance de leurs déterminants et de leurs modalités évolutives. [résumé d'auteur]


    Mots clé : SYMPTOMATOLOGIE PSYCHOTIQUE ; PREVALENCE ; DELIRE DE PERSECUTION ; HALLUCINATION ; REMISSION ; JEUNE ADULTE ; HOMME ; DECLENCHEMENT ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer