Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

A propos de l'hypocondrie
    Auteurs : Fain, Michel
    Date de parution : 2010
    Pagination : 177-184
    Localisation CHSA : BmHEy
    Titre de la revue : REVUE FRANCAISE DE PSYCHOSOMATIQUE
    La rupture du silence du corps, ou du moins ce que chacun entend comme tel, caractérise l'hypocondrie. Des sensations porteuses d'un message funeste sont les responsables de cette rupture. En effet, ces sensations veulent dire quelque chose... La conversion hystérique, à l'inverse, classiquement ne trouble pas la belle indifférence. Le langage du corps qu'elle exprime reste silencieux. De quoi est fait le silence du corps ? Il suffit d'avoir vécu l'arrêt cardiaque faisant suite à une bouffée d'extra-systoles pour savoir que ce silence est fait d'une perception continue d'impressions rassurantes. Déjà s'inscrit l'hypothèse que la sensation hypocondriaque serait, d'une façon ou d'une autre, une réaction à la perception d'une faille au sein de ces perceptions rassurantes ; réaction visant sans doute à combattre l'angoisse liée à cette perception d'un manque et y échouant. [résumé d'auteur]


    Mots clé : HYPOCONDRIE ; PSYCHANALYSE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer