Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Interprétation : du silence à la parole
    Auteurs : Florès, Teresa
    Date de parution : 2012
    Pagination : 503-516
    Localisation CHSA : BmHEy
    Titre de la revue : REVUE FRANCAISE DE PSYCHANALYSE
    Par la présentation de quelques vignettes cliniques, j'aimerais illustrer les moments tantôt très délicats et émouvants tantôt d'une énorme angoisse et agitation, vécus dans la création et établissement de la communication entre l'enfant et l'analyste dans la cure. Souvent dans le silence, le jeu et le dessin sont un moyen par lequel l'enfant donne expression à ses fantasmes et à ses conflits permettant à l'analyste d'entrer en contact avec ce que l'enfant n'a pas encore réussi à verbaliser ­ soit sur ce qui se passe dans son monde interne, soit dans la relation analytique. Par le déplacement sur le jeu et ses personnages, auxquels l'analyste et l'enfant peuvent attribuer différents rôles, il sera alors possible d'aborder d'une façon paisible des conflits que l'enfant ne serait pas capable de tolérer s'ils étaient directement verbalisés et interprétés. Par sa capacité contenant et de rêverie, l'analyste essayera de contenir et d'être en syntonie avec l'état émotionnel du patient à l'instar de ce qui se passe dans la relation mère-bébé, d'être un 'analyste suffisamment bon '. Une faille de cette concordance pourrait déclencher chez l'enfant une souffrance intolérable manifestée par une énorme angoisse et agitation ou par un sentiment d'humiliation et de blessure narcissique aboutissant à un retrait ou à un rejet de l'analyste et de l'analyse.[Résumé d'éditeur]


    Mots clé : PSYCHANALYSE D'ENFANT ; INTERPRETATION PSYCHANALYTIQUE ; ENVELOPPE PSYCHIQUE ; CLIVAGE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer