Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Symptômes dépressifs et pathomimie : comorbidité ou trouble psychiatrique factice ?
    Bien qu'appartenant au champ des pathologies mentales, le trouble factice ou pathomimie s'exprime préférentiellement par des symptômes organiques volontairement induits par le patient afin de mobiliser et de manipuler le corps médical. Il n'est toutefois pas rare que le psychiatre soit directement sollicité par un patient pathomime présentant au premier plan des symptômes psychiatriques. Ces symptômes peuvent être de registres variés, le principal enjeu diagnostique étant de déterminer s'il s'agit de symptômes authentiques ou de troubles psychiatriques factices. À travers la description de trois patients souffrant de pathomimie, et hospitalisés à leur demande dans un service de psychiatrie pour une symptomatologie dépressive, nous évoquerons différents cas de figure. En effet, à la différence des états psychotiques aigus et du deuil factice, l'authenticité des symptômes dépressifs qui peuvent exister chez le patient souffrant de pathomimie est plus délicate à déterminer [résumé d'auteur]


    Mots clé : CAS CLINIQUE ; DEPRESSION ; HOSPITALISATION PSYCHIATRIQUE ; PATHOMIMIE ; SIMULATION ; SYNDROME DE MUNCHHAUSEN ; TROUBLE FACTICE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer