Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

La dépendance affective et la psychiatrie : une mésentente
    Auteurs : Versaevel, Christophe
    Date de parution : 2011
    Pagination : 25-32
    Localisation CHSA : BmHEy
    Titre de la revue : ENCEPHALE
    L'article développe le concept de dépendance affective. Nous proposons d'intégrer ce concept aux modèles psychopathologiques préexistants de la dépendance psychique. L'objectif est d'aider à mieux cerner cette notion de dépendance psychique aux contours flous et de proposer un modèle intégratif, dimensionnel, descriptif et évolutif de la dépendance interpersonnelle (figure). Nous décrivons les dépendances symbiotiques, les dépendances stéréotypiques et la contre-dépendance. Il s'agit de manifestations pathologiques par leur intensité de dimensions normales de la personnalité : les besoins d'être aimé et admiré pour maintenir une intégrité psychique. L'entrée dans la dépendance s'effectue par périodes, lorsque ce besoin est plus important (fragilisation par des conflits, des événements de vie ou un épisode dépressif) et que la personne présente une vulnérabilité de l'estime de soi héritée du passé (manque de construction d'une base interne de sécurité suffisante se manifestant sous la forme d'un manque d'amour de soi, d'un sentiment identitaire friable, d'une angoisse affective et d'un manque de confiance en ses capacités). La classification catégorielle n'est pas bien adaptée pour poser le diagnostic chez ces patients rencontrés en pratique quotidienne. Pour poser le diagnostic de personnalité pathologique, le patient doit être dans un fonctionnement d'intensité pathologique depuis le début de l'âge adulte, ce qui n'est pas toujours le cas. Les études et la clinique montrent que les patients peuvent « guérir » de leur dépendance affective. L'approche dimensionnelle des troubles de la personnalité et les travaux sur l'estime de soi paraissent une voie prometteuse pour réconcilier la psychiatrie avec la clinique de la dépendance [résumé d'auteur]


    Mots clé : AFFECT ; DEPENDANCE PSYCHIQUE ; ESTIME DE SOI ; NARCISSISME ; NOSOLOGIE ; PSYCHOPATHOLOGIE ; TROUBLE DE LA PERSONNALITE ; VULNERABILITE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer