Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Pharmacologie de la douleur chez la personne âgée
    Auteurs : Pickering, Gisèle
    Date de parution : 2006
    Pagination : 95-102
    Localisation CHSA : BmHEy
    Titre de la revue : GERIATRIE ET PSYCHOLOGIE NEUROPSYCHIATRIE DU VIEILLISSEMENT
    La prévalence de la douleur est élevée chez les personnes âgées. Le vieillissement est accompagné de changements de perception de la douleur, encore mal connus, et de modifications de la pharmacologie des médicaments, dont les antalgiques. La démarche thérapeutique vise donc, après un repérage adéquat de la présence et du type de douleur, à un traitement adapté qui prendra en compte de nombreux facteurs dont les comorbidités et la polymédication afin de limiter la pathologie iatrogène. Parmi les modifications pharmacocinétiques liées à l'âge, l'attention doit surtout porter sur l'excrétion rénale des antalgiques et de leurs métabolites et sur le risque accru d'effets indésirables et d'interactions médicamenteuses. Les changements pharmacodynamiques des antalgiques au cours du vieillissement sont encore mal connus, mais les sujets âgés ont une grande susceptibilité aux médicaments qui nécessite une diminution et une progression prudente des doses. Les antalgiques employés et leurs contre-indications sont les mêmes que chez le patient jeune et leurs effets secondaires, bien référencés, peuvent souvent être anticipés. Il convient donc chez les personnes âgées d'avoir un double réflexe de détection de la douleur et du risque iatrogénique, afin d'améliorer la prise en charge de la douleur et la qualité de vie du sujet âgé et d'optimiser le ratio bénéfice-risque du traitement antalgique. [résumé d'auteur]


    Mots clé : DOULEUR ; PERSONNE AGEE ; ANTALGIQUE ; BENEFICE RISQUE ; PHARMACODYNAMIE ; PHARMACOCINETIQUE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer