Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Pharmacogénétique de la dépression du sujet âgé
    La prise en charge de la pathologie dépressive repose sur les médicaments antidépresseurs. Ces médicaments doivent être toutefois prescrits avec prudence chez les sujets âgés du fait du risque d'effets indésirables et d'interactions médicamenteuses chez ces patients soumis fréquemment à une polythérapie. En outre, dans un certain nombre de cas, ils connaissent des limites en termes de délai d'action, voire des risques d'inefficacité. Ces risques sont en partie dus à des modifications pharmacocinétiques et pharmacodynamiques. Pour maîtriser ces données et personnaliser les thérapeutiques, il serait souhaitable de pouvoir prendre en compte les caractéristiques individuelles de chaque patient. La pharmacogénétique, qui vise à utiliser l'analyse du génome pour évaluer son implication dans la réponse au traitement (efficacité, délai d'action et effets indésirables) est un des outils de cette adaptation thérapeutique. Certains gènes-candidats ont déjà été identifiés avec des résultats prometteurs, mais très peu d'études ont été spécifiquement dédiées aux déprimés âgés. Les études effectuées chez ces patients, publiées à ce jour, ont analysé l'implication du polymorphisme de gènes du métabolisme (CYP2D6) et du transporteur de la sérotonine. Les résultats sont encourageants, mais d'autres recherches sont nécessaires avant de pouvoir intégrer l'analyse pharmacogénétique dans la pratique clinique courante. [résumé d'auteur]


    Mots clé : DEPRESSION ; PERSONNE AGEE ; TRAITEMENT ; ANTIDEPRESSEUR ; INTERACTION MEDICAMENTEUSE ; PHARMACOCINETIQUE ; PHARMACODYNAMIE ; RECHERCHE PHARMACEUTIQUE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer