Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Thérapie comportementale et cognitive de l'insomnie
    L'insomnie psychophysiologique est un trouble du sommeil dont la prévalence peut atteindre 15 %. Pendant longtemps, la pharmacothérapie constituait le seul traitement disponible. Aujourd'hui, de plus en plus d'études démontrent l'efficacité des thérapies comportementales et cognitives de l'insomnie (TCCI). Le présent article rappelle l'historique des TCCI depuis les années 1950 et présente les grandes étapes d'une prise en charge de l'insomnie par TCCI. Après avoir défini la notion d'insomnie psychophysiologique, il convient d'établir le diagnostic différentiel pour écarter (ou identifier) toute pathologie associée. Les principales comorbidités (troubles anxieux, dépression) sont présentées ainsi que les traits de personnalité et schémas cognitifs les plus fréquemment rencontrés chez les insomniaques. L'intervention elle-même intègre, en premier lieu, l'historique de la plainte et l'établissement du niveau de base grâce à l'agenda de sommeil. Le volet comportemental comprend les informations relatives au sommeil, les conseils d'hygiène du sommeil, les techniques de relaxation et la restructuration du sommeil grâce au contrôle du stimulus et à la restriction du temps passé au lit. La composante cognitive comprend l'analyse fonctionnelle permettant d'identifier les facteurs de maintien de l'insomnie, ainsi que le travail de restructuration cognitive nécessaire pour remédier aux croyances et attitudes dysfonctionnelles à propos du sommeil[résumé d'auteur]


    Mots clé : TROUBLE DU SOMMEIL ; INSOMNIE ; THERAPIE COMPORTEMENTALE ; THERAPIE COGNITIVE ;
    Volume : 20
    Numéro : 4
    Notes : 57 réf. Bibliogr.
    Thème : PSYCHOTHERAPIE
    Actualités : 12 novembre 2012
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer