Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

L'apport du bilan neuropsychologique au diagnostic et à la prise en charge du trouble déficitaire de l'attention-hyperactivité
    Le diagnostic du trouble déficitaire de l'attention-hyperactivité (TDAH) peut être rendu difficile par l'existence et la présence de troubles anxiodépressifs, d'un retard mental ou, au contraire, d'une précocité intellectuelle. Dans ce contexte, le psychologue ne doit prendre aucun risque et confirmer ce diagnostic en utilisant non seulement les données issues de l'entretien clinique, mais aussi les résultats du bilan cognitif et neuropsychologique, qui permet d'objectiver les déficits attentionnels, d'en évaluer l'intensité, de repérer les forces et les faiblesses de l'enfant. Dès lors qu'il établit plutôt avec certitude le diagnostic de TDAH, le psychologue pourra élaborer, avec l'enfant, sa famille, ses soignants et ses éducateurs, un projet d'accueil individualisé (PAI) et un projet personnalisé de scolarisation (PPS), ou encore indiquer quelques préconisations aidant l'enfant dans ses apprentissages. Il pourra orienter cet enfant vers une prise en charge spécifique, de type remédiation cognitive, visant à entraîner progressivement chaque fonction déficitaire jusqu'à une amélioration notable. Le bilan cognitif et neuropsychologique a donc tout à fait sa place dans une démarche diagnostique et de prise en charge pluridisciplinaire. [résumé d'auteur]


    Mots clé : DIAGNOSTIC MEDICAL ; PRISE EN CHARGE ; BILAN PSYCHOLOGIQUE ; NEUROPSYCHOLOGIE ; ATTENTION ; ECHELLE D'EVALUATION ; TEST PSYCHOLOGIQUE ; TROUBLE DEFICITAIRE DE L'ATTENTION HYPERACTIVITE ;
    Volume : 50
    Numéro : 1
    Thème : PSYCHOLOGIE
Contenu dans
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer