Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Effet agressivolytique de la clozapine dans les pathologies neuropsychiatriques complexes [Suivi d'une discussion]
    Les patients souffrant de pathologies neuropsychiatriques complexes peuvent développer des troubles du comportement avec agressivité. Polymédiqués, ces patients sont dans une impasse thérapeutique et institutionnelle. La clozapine, antipsychotique atypique indiqué dans les schizophrénies résistantes, a également des propriétés antiagressives. Son utilisation, hors AMM, à des doses de 200 à 400 mg par j, a permis d'obtenir des résultats très encourageants pour trois patients (trisomique 22, démence anoxique, démence parkinsonnienne) qui présentaient des troubles du comportement agressifs. Soumis à une surveillance clinique et paraclinique régulière, notamment hématologique, en raison du risque d'agranulocytose, nos trois patients ont montré une bonne tolérance de ce traitement. Au-delà d'une amélioration clinique, nous avons pu relancer un véritable projet thérapeutique pour nos trois patients, dont deux ont pu intégrer une maison d'accueil spécialisée. Cette stratégie thérapeutique s'inscrit dans une démarche clinique étiologique rigoureuse dans le cadre d'une prise en charge globale. [résumé d'auteur]


    Mots clé : PATHOLOGIE PSYCHIATRIQUE ; TROUBLE DU COMPORTEMENT ; AGRESSIVITE ; PRISE EN CHARGE ; CLOZAPINE ; TOLERANCE MEDICAMENTEUSE ; CAS CLINIQUE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer