Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Personnalité borderline, automutilations et suicide : revue de la littérature
    La personnalité borderline (PB) représente le trouble de la personnalité le plus fréquent en psychiatrie et aussi celui qui est le plus à risque suicidaire. Les objectifs de ce travail sont d'examiner, après les avoir définis, les liens entre automutilations et suicide chez les patients souffrant de PB et de présenter quelques perspectives thérapeutiques. Il se base sur une revue de la littérature Medline incluant les mots clés suivants : self-utilation, suicide, borderline personality (44 articles complétés par cinq autres articles). Les liens entre automutilations et suicide chez la PB sont contradictoires. Pour certains, les automutilations sont des facteurs de protection contre le suicide, les autres insistent sur le facteur de risque suicidaire important représenté par les automutilations. En effet, les automutilateurs avec des tentatives de suicide ont un risque suicidaire plus élevé, car ils expriment plus de désespoir et d'impulsivité et surtout ils sous-estiment la létalité de leurs tentatives de suicide. La prise en charge des patients borderline avec conduites suicidaires ou automutilatrices comporte une psychothérapie psychodynamique ou dialectale et une chimiothérapie centrée sur certains symptômes clés (impulsivité, instabilité émotionnelle). En l'absence d'études contrôlées et prospectives réalisées sur de larges échantillons pendant une durée suffisante, on ne peut conclure sur le lien entre automutilations et suicide même si une littérature semble mettre en avant les automutilations comme un facteur de risque de suicide.[résumé d'auteur]


    Mots clé : AUTOMUTILATION ; COMORBIDITE ; ETAT LIMITE ; PRISE EN CHARGE ; REVUE DE LA LITTERATURE ; RISQUE SUICIDAIRE ; SUICIDE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer