Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

De l'auto-portrait chez Vincent Van Gogh
    Auteurs : Blum, Harold P.
    Date de parution : 2003
    Pagination : 673-683
    Localisation CHSA : BmHEy
    Titre de la revue : REVUE FRANCAISE DE PSYCHANALYSE
    Les auto-portraits ne sont pas des oeuvres de commande, mais relèvent de l'initiative même de l'artiste. Les quarante auto-portraits exécutés par Van Gogh occupent une place importante dans son oeuvre. Ces auto-portraits, qui ont un fort impact émotionnel, n'ont jamais cessé depuis d'influencer l'art du portrait. Van Gogh a à la fois révélé et dissimulé sa vie intérieure dans ses portraits, projetant certaines parties de lui-même sur la toile. Il se regardait fréquemment dans le miroir en s'observant attentivement et peignait des auto-portraits selon un processus artistique et psychologique qui, mis au service de la formation de l'identité et de la définition de soi, représentait également une tentative de sa part de maîtriser une désorganisation d'ordre traumatique. Lors de ses crises régressives, ses auto-portraits servaient de support à une relation d'objet narcissique et contribuaient à restaurer son sentiment de soi et sa personnalité. Ses derniers auto-portraits incarnent le mythe personnel de Van Gogh ­ celui d'un enfant de substitution ­ qu'accompagne le fantasme de renaissance, de réunion et d'immortalité dans l'art. [résumé d'éditeur]


    Mots clé : PSYCHANALYSE ; AUTOPORTRAIT ; CORRESPONDANCE ; PEINTURE ; CREATIVITE ; FRATRIE ; SUICIDE ; DOUBLE ; PROJECTION ; NARCISSISME ; IDENTITE ; ENFANT DE REMPLACEMENT ; VAN GOGH V ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer