Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Défense de l'art de peindre. Art de peindre et défenses psychiques
    Auteurs : BONNAFE VILLECHENOUX M
    Date de parution : 2003
    Pagination : 589-599
    Localisation CHSA : BmHEy
    Titre de la revue : REVUE FRANCAISE DE PSYCHANALYSE
    "Une oeuvre esthétique ­ l'Enéide ­ est sous-jacente à la construction de la découverte de la secondarisation et du refoulement (Starobinski). Récit et oeuvres peintes sont liés. L'acte de peindre, fruit de la décharge motrice, apparaît avec la disjonction des exigences du plaisir et de la réalité et participe à une création de fantasmes (Freud, " Un souvenir de Léonard de Vinci " (1910). La peinture engendre un mode particulier de défenses psychiques, qui peuvent mobiliser certaines cures ; elle permet d'équilibrer les exigences contraires du cours des événements psychiques (article de 1911). Une étude comparative d'éléments des deux travaux freudiens est ici proposée dans leur contexte. [résumé d'éditeur]"


    Mots clé : PSYCHANALYSE ; MENTALISATION ; DESSIN ; PEINTURE ; CREATIVITE ; MOTRICITE ; FANTASME ; PRINCIPE DE PLAISIR ; PRINCIPE DE REALITE ; VINCI L de ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer