Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Le bébé et la temporalité psychique
    Auteurs : Houzel, Didier
    Date de parution : 2007
    Pagination : 387-404
    Localisation CHSA : BmHEy
    Titre de la revue : PSYCHIATRIE DE L'ENFANT
    La question de la psychanalyse appliquée à l'exploration du psychisme du bébé et de l'enfant et au traitement de leurs troubles psychopathologiques tourne autour de la notion d'après-coup. Freud a introduit cette notion pour rendre compte du mécanisme du refoulement par lequel le Moi tente d'écarter un danger venant de l'intérieur du psychisme : un événement de l'enfance à connotation sexuelle ne devient traumatique qu'après coup, après la maturation sexuelle de la puberté qui donne son plein sens à l'événement d'origine. C'est J. Lacan qui a fait de la notion d'après-coup un concept central de la métapsychologie en lui donnant une signification logique qui en gomme les aspects dynamiques. M. Klein et ses élèves ont une autre conception de la temporalité psychique articulée autour des notions de position schizo-paranoïde et de position dépressive, qui, selon Bion, oscillent tout au long de l'existence de la désintégration à l'intégration et inversement. Dans une telle conception, le bébé n'est plus exclu du champ d'investigation de la psychanalyse. Il s'inscrit dès sa naissance dans cette temporalité oscillante qui structure son psychisme. [résumé d'auteur]


    Mots clé : APRES COUP ; TEMPORALITE PSYCHIQUE ; NOURRISSON ; FREUD S ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer