Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Hallucination et Nebenmensch : Goya et Thérèse d'Avila
    Auteurs : Allendesalazar, Mercédès
    Date de parution : 2007
    Pagination : 147-159
    Localisation CHSA : BmHEy
    Titre de la revue : CHAMP PSY
    "Les réflexions de Freud dans l'Esquisse, à propos de la forme que prend l'hallucination en fonction de la réponse apportée par la personne secourable, le Nebenmensch, pourraient être envisagées à partir de deux perspectives différentes : la peinture et la mystique. Il y a, d'abord, l'autoportrait de 1820 où Goya s'est représenté soutenu par son médecin - « Goya soigné par le docteur Arrieta » - avec pour toile de fond trois visages qui ressemblent à des hallucinations ; puis, le Livre des demeures (1577) de Thérèse d'Avila, dans lequel l'écrivain mystique propose une pensée de la vision qui fait vivre, grâce à celui qu'elle appelle un confesseur « lettré ». Comme dans le mot d'esprit c'est la présence du destinataire qui permet, dans les deux cas, de transformer l'hallucination douloureuse en vision créatrice. [résumé d'auteur]"


    Mots clé : HALLUCINATION ; PEINTURE ; DOULEUR ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer