Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Méthadone : de la pharmacocinétique à la pharmacologie clinique
    La méthadone est un opiacé de synthèse aux propriétés pharmacocinétiques spécifiques qui permettent un traitement de la substitution des pharmacodépendances opiacées. Après une prise orale, la méthadone est absorbée à 75 % en moyenne et subit un métabolisme hépatique. La méthadone a un volume de distribution de 4 L/kg environ. Sa demi-vie est de 22 heures en moyenne. Ces propriétés pharmacocinétiques permettent une prise quotidienne unique. Le faible pic plasmatique et l'effet plateau des concentrations sanguines n'induisent pas les effets habituellement engendrés par l'héroïne ou les médicaments opiacés détournés de leur usage. La variabilité interindividuelle du métabolisme de la méthadone entraîne de grandes variations des paramètres pharmacocinétiques et peut être à l'origine d'un syndrome de sevrage ou d'un surdosage. Par ailleurs, les voies métaboliques sont communes à de nombreux médicaments. Les interactions médicamenteuses qui en résultent peuvent être responsables d'un échec thérapeutique en raison d'un sous- ou d'un surdosage. Le clinicien doit connaître ces différentes propriétés, les interactions médicamenteuses et utiliser des outils comme le suivi pharmaco-thérapeutique des concentrations résiduelles plasmatiques afin de réussir son approche thérapeutique substitutive.[résumé d'auteur]


    Mots clé : TRAITEMENT DE SUBSTITUTION ; METHADONE ; PHARMACOCINETIQUE ; PHARMACOLOGIE ; INTERACTION MEDICAMENTEUSE ; ACCOMPAGNEMENT THERAPEUTIQUE ; BENEFICE THERAPEUTIQUE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer