Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Article

Les anomalies structurales observées en imagerie cérébrale dans le trouble bipolaire
    Les études de neuroimagerie structurale montrent, dans le trouble bipolaire, la présence d'un certain nombre d'anomalies cérébrales. Les anomalies les plus souvent retrouvées sont des hyperintensités de la substance blanche dans les régions périventriculaires et sous-corticales profondes, un élargissement modéré des ventricules cérébraux touchant surtout le ventricule latéral droit, des altérations de la substance grise et de la substance blanche dans les régions frontale, cingulaire et temporale, ainsi que des changements de volume des structures sous-corticales, comprenant en particulier l'amygdale, le thalamus et les ganglions de la base. Il existe une grande hétérogénéité des changements morphométriques observés dans ces travaux, qui peut s'expliquer en particulier par la variabilité des méthodes utilisées et des caractéristiques cliniques des patients étudiés. Néanmoins, l'ensemble des résultats de ces études, associés à ceux obtenus grâce aux approches lésionnelles, tend à montrer une distribution non symétrique des anomalies cérébrales, et qui touche en particulier les régions frontales et sous-corticales impliquées dans le traitement des informations émotionnelles. Confirmant cette latéralisation, les anomalies d'activation cérébrale observées en neuroimagerie fonctionnelle permettent en outre de préciser le rôle particulier de certains circuits fronto-limbiques dans l'expression symptomatique du trouble bipolaire.[résumé d'auteur]


    Mots clé : TROUBLE BIPOLAIRE ; IMAGERIE CEREBRALE ; TECHNIQUE ; ENCEPHALE ; CHANGEMENT ; LESION CEREBRALE ; PHYSIOPATHOLOGIE ;
       

Envoyer par email
Ajouter au panier
Imprimer