Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Pédopsychiatrie : documents récents

Documents : 851

Article
Le binôme cadre au service du travail de proximité / LUPO Karine ; NIVOU Esther. 2019 , SOINS CADRES , vol. 28, n° 111. - 36-39 Consultable à : BmHEy / IFCS / IFSI
Texte intégral si le CHSA est abonné : https://www.em-premium.com/article/1292233
Résumé : Le contexte hospitalier change, les acteurs dans leurs différents rôles doivent s'adapter. Au sein de cette organisation, le cadre de santé a, lui aussi, dû trouver sa place. Dans ce contexte, le travail en binôme prend du sens. Il fait équipe et prend une position stratégique vis-à-vis des équipes et de la direction. Il participe également au bien-être au travail. [résumé d'auteur]
Parcours migratoire d'un mineur non accompagné et sa destinée en France / ZERR Mathilde ; Baubet, Thierry. 2019 , REVUE DE L'INFIRMIERE , vol. 68, n° 251. - 31-33 Consultable à : BmHEy / IFCS / IFSI
Texte intégral si le CHSA est abonné : https://www.em-premium.com/article/1299371
Résumé : Parmi les personnes exilées, les mineurs non accompagnés sont particulièrement fragilisés par leurs parcours, les traumatismes subis et leur solitude. Une fois leur minorité évaluée, ils intègrent le service de la protection de l'enfance. La maison des adolescents de Bobigny, Casita, accueille ces jeunes en consultation psychotraumatique. Zoom sur le parcours d'un adolescent de 16 ans, en France depuis moins de deux ans. [résumé d'éditeur]
[Le feminin] Textes introductifs du 51e congrès de l'API ­ Londres juillet 2019 [Dossier] / Chabert, Catherine ; GLOCER FIORINI Leticia ; Scarfone, Dominique ; THOMSON SALO Frances ; Hacker, Anne-Lise. 2019 , REVUE FRANCAISE DE PSYCHANALYSE , vol. 83, n° 3. - 811-867 Consultable à : BmHEy / IFCS / IFSI
Texte intégral si le CHSA est abonné : https://www.cairn.info/revue-francaise-de-psychanalyse-2019-3.htm
Résumé : Ce dossier contient : Féminin pluriel : hystérie, masochisme ou mélancolie ? Catherine Chabert Vers une déconstruction du « féminin » : discours, logiques et pouvoir. Les implications théorico-cliniques. Leticia Glocer Fiorini, traduit de l'espagnol par Anne-Lise Hacker Le féminin, l'analyste et l'enfant théoricien Dominique Scarfone La contribution d'un nourrisson au féminin joyeux lors d'une intervention psychanalytique périnatale Frances Thomson-Salo, traduit de l'anglais par Anne-Lise Hacker
Améliorer la prise en charge de l'enfant atteint de diabète de type 1 et celle de sa famille : quel rôle pour l'infirmière de pratique avancée, coordinatrice de parcours complexe de soins ? Une étude qualitative et exploratoire / TELLIER Hélène ; Colson, Sébastien ; Gentile, Stéphanie. 2019 , RECHERCHE EN SOINS INFIRMIERS , n° 136. - 80-89 Consultable à : BmHEy / IFCS / IFSI
Texte intégral si le CHSA est abonné : https://www.cairn.info/revue-recherche-en-soins-infirmiers-2019-1-page-80.htm
Résumé : Contexte : la prévalence du diabète de type 1 chez l'enfant en Suisse et dans le monde est en constante augmentation. La coordination des soins semblerait être un élément déterminant et incontournable pour une prise en soin efficace et efficiente. Objectif : identifier les difficultés et les leviers de coordination rencontrés par les soignants et les familles lors de la phase de découverte d'un diabète de type 1, de la naissance à 15 ans. Méthode : analyse qualitative par entretiens semi-dirigés. Résultats : trois familles et cinq soignants ont participé à l'étude. L'annonce de diagnostic est vécue comme douloureux, un choc pour les familles. Les infirmières spécialisées en diabétologie pédiatrique sont reconnues comme des experts en soins et pour l'enseignement. La prise en charge est vécue comme stressante et complexe par les infirmières non spécialisées. La collaboration entre les unités est décrite comme cloisonnée. Les outils informatiques ne sont pas communs entre les unités. L'accompagnement psychologique est vécu comme non satisfaisant par les familles. Discussion : les infirmières ont besoin de travailler en interdisciplinarité et dans une coordination de soins structurée. [Résumé d'auteur]
Evaluation et proposition d'un entretien éducatif de groupe en puériculture préparant à la sortie de la maternité / RIQUET Sébastien ; MARGAT Aurore ; GIROGUY Caroline ; PALMACCIO Guy ; BECHADERGUE Valérie ; ZAKARIAN Carole. 2019 , RECHERCHE EN SOINS INFIRMIERS , n° 136. - 66-79 Consultable à : BmHEy / IFCS / IFSI
Texte intégral si le CHSA est abonné : https://www.cairn.info/revue-recherche-en-soins-infirmiers-2019-1-page-66.htm
Résumé : Introduction : un entretien éducatif de groupe en puériculture est proposé à tous les parents dans le cadre de la préparation à la sortie de la maternité. Une infirmière puéricultrice et une auxiliaire de puériculture animent un groupe de parents sur les thématiques suivantes : les rythmes du nouveau-né, le sommeil, le couchage, l'alimentation, les soins à l'enfant. Des vidéos et brochures sont utilisées comme supports didactiques. Méthode : 100 parents ont rempli un questionnaire de satisfaction qui interroge également leur sentiment de compétences. Résultats : 80 % des parents sont totalement satisfaits de la séance mais seulement 52 % se sentent globalement compétents pour prendre en soins leur enfant. 69 % concernant le couchage, 71 % sur la température et 57 % envers la prévention des infections et des accidents. La satisfaction des mères à participer est significative (p<0.013) pour les primipares (n=46) si elles sont entendues sur leurs appréhensions. Et pour les multipares (n=35) si elles ont pu s'exprimer librement (p<0.018) en transmettant leurs expériences. Discussion : cet entretien éducatif préparant les familles à la sortie de la maternité doit évoluer vers une articulation « par » le groupe des connaissances et des pratiques profanes où les soignants restent garants de leur validité. Il développe des compétences en puériculture pour un retour à domicile plus confiant. Le sentiment d'efficacité personnelle évalué au-dessus de la moyenne appuie l'intérêt de cette méthode d'éducation à la santé familiale. [Résumé d'auteur]
L'addiction chez les mineurs non accompagnés : comment passer du produit au récit / Bouche Florin, Laëtitia. 2019 , PSYCHOTROPES , vol. 25, n° 1. - 25-45 Consultable à : BmHEy / IFCS / IFSI
Texte intégral si le CHSA est abonné : https://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=PSYT_251_0025
Résumé : La Maison des Adolescents CASITA basée en Seine-Saint-Denis reçoit des jeunes aux origines diverses, migrants ou enfants de migrants. La clinique qui y est prodiguée est à l'image des adolescents reçus, elle est multiple. Recevoir et soigner des mineurs non accompagnés en est une illustration. Nous verrons ici à travers les récits cliniques d'Haïda et de Medhi comment la consultation jeunes consommateurs peut être une porte d'entrée vers un début d'élaboration psychique d'une histoire très souvent traumatique. Nous montrons en quoi la clinique des addictions des mineurs non accompagnés est une clinique singulière qui gagne à mêler l'approche transculturelle et psychanalytique au sein d'un dispositif thérapeutique en binôme.[résumé d'auteur]
La parentalité des mères psychotiques : une revue des facteurs de risque et de protection / COGNARD Marion ; Wendland, Jacqueline. 2019 , PSYCHIATRIE DE L'ENFANT , vol. 62, n° 1. - 207-223 Consultable à : BmHEy / IFCS / IFSI
Texte intégral si le CHSA est abonné : http://www.cairn.info/revue-la-psychiatrie-de-l-enfant-2019-1-page-207.htm
Résumé : La parentalité des mères présentant un trouble psychotique demeure peu étudiée et majoritairement considérée dans la littérature francophone du point de vue des facteurs de risque pour l'enfant. À travers une revue de la littérature, cet article propose un nouveau regard face à cette problématique en interrogeant également les facteurs de protection. L'objectif est d'exposer d'une part, les effets délétères de la maladie et les difficultés que les femmes psychotiques rencontrent dans leur parentalité et d'autre part, les facteurs individuels et environnementaux qui peuvent contribuer à les protéger dans leur rôle maternel. Une approche écosystémique, prenant en compte les facteurs personnels et environnementaux, semble la plus adaptée pour comprendre la problématique des mères présentant un trouble psychotique et contribuer à un processus de résilience individuelle ou familiale. [résumé d'auteur]
Mécanismes de défense et traits de personnalité limite chez les enfants hébergés en protection de l'enfance / LEPAGE VOYER Cécilanne ; Terradas, Miguel M. ; Laverdiere, Olivier. 2019 , PSYCHIATRIE DE L'ENFANT , vol. 62, n° 1. - 173-205 Consultable à : BmHEy / IFCS / IFSI
Texte intégral si le CHSA est abonné : http://www.cairn.info/revue-la-psychiatrie-de-l-enfant-2019-1-page-173.htm
Résumé : Une controverse entoure le diagnostic de trouble de personnalité limite (TPL) chez les enfants. Certains auteurs mettent l'accent sur les risques de poser un diagnostic précoce alors que d'autres le considèrent essentiel pour orienter le traitement. Une position intermédiaire propose l'identification d'indices cliniques qui laisseraient présumer d'un risque de développer un TPL à l'âge adulte, tel que le recours aux mécanismes de défense immatures. Les enfants qui ont vécu des évènements traumatiques au sein de la relation avec leurs parents, comme ceux qui sont hébergés en protection de l'enfance, seraient plus à risque de développer un TPL à l'âge adulte. La présente étude vise à explorer les liens entre les traits de personnalité limite et les mécanismes de défense chez des enfants d'âge scolaire ayant vécu des évènements traumatiques. Les résultats démontrent que certains traits de personnalité limite sont liés aux mécanismes de défense immatures et inversement associés aux mécanismes de défense matures. [résumé d'auteur]
De la médiation musicothérapique dans la prise en charge des troubles du spectre autistique chez l'enfant : évaluation, processus et modélisation / Rabeyron, Thomas ; Saumon, Océane ; DOZSA Noémie ; Carasco, Emmanuelle ; Bonnot, Olivier. 2019 , PSYCHIATRIE DE L'ENFANT , vol. 62, n° 1. - 147-171 Consultable à : BmHEy / IFCS / IFSI
Texte intégral si le CHSA est abonné : http://www.cairn.info/revue-la-psychiatrie-de-l-enfant-2019-1-page-147.htm
Résumé : "Le sonore apparaît comme un élément sensoriel aux propriétés particulièrement adaptées à la prise en charge des enfants souffrant de troubles du spectre autistique. Pour autant, les évaluations portant sur la médiation musicothérapique auprès de cette population se font relativement rares, en particulier quand elles sont référées à un cadre théorique psychanalytique. Ce travail présente les résultats d'une étude menée dans cette perspective sur l'évaluation de cette médiation et des processus qui la caractérisent. A partir d'une population composée de trente-six enfants, nous avons comparé l'efficacité de la musicothérapie en rapport d'une simple écoute musicale à partir de trois échelles (Clinical Global Impression (CGI) ; Childhood Autism Rating Scale (CARS) ; Autism Behavior Checklist (ABC) ) après vingt-cinq séances et huit mois de prise en charge. Nos résultats mettent en évidence une plus grande efficacité de la musicothérapie en rapport de l'écoute musicale à partir du score de la CGI. Les deux autres échelles (CARS, ABC) soulignent des progrès chez les enfants dans les deux types de groupe mais sans différence significative. Une analyse qualitative et psychanalytique est également proposée afin de décrire de manière plus précise les processus qui caractérisent la rencontre de l'enfant autiste avec le sonore. Nos observations révèlent un trajet thérapeutique commun avec une première phase de collage caractérisée par une confusion entre mondes interne et externe ; une seconde phase de décollement avec la relance des processus de symbolisation primaire ; une troisième phase de recollement à la fonction symbolisante de l'objet favorisant le développement de la réflexivité. Une modélisation plus globale est enfin proposée sous forme d'une grille d'évaluation de la médiation sonore. [résumé d'auteur]"
Au cours de la période de latence : la chute des dents de lait / COMPOINT Hélène. 2019 , PSYCHIATRIE DE L'ENFANT , vol. 62, n° 1. - 131-146 Consultable à : BmHEy / IFCS / IFSI
Texte intégral si le CHSA est abonné : http://www.cairn.info/revue-la-psychiatrie-de-l-enfant-2019-1-page-131.htm
Résumé : Cette recherche a pour objet l'analyse d'un fait culturel : la pratique entre parents et enfants du rituel qui accompagne la chute des dents de lait. Le terrain de recherche croise des données sociologiques et historiques. Leur analyse permet de conclure que la pratique du rituel associé à la chute des dents de lait favorise la transformation de l'angoisse que l'enfant aurait pu éprouver : une angoisse potentielle. Ainsi, le signal d'angoisse n'est pas déclenché par le moi de l'enfant : celui-ci vit une expérience qui mêle un sentiment de merveilleux et d'inquiétante étrangeté. Ce continuum entre angoisse potentielle, sentiment d'inquiétante étrangeté et de merveilleux s'associe à l'aspect formel de ce processus : un continuum entre 'game' et 'play'. [résumé d'auteur]
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10    

  Envoyer par email   Tout ajouter au panier   Imprimer la liste 


Critère de recherche ou combinaison
Mots clés SantéPsy   @enfan@
Mots clés SantéPsy   @adol@
Et : Mots clés SantéPsy   @parent@
Et : Mots clés SantéPsy   nourrisson
Et : Mots clés SantéPsy   pedopsych@
Et : Mots clés SantéPsy   [[PSYCHIATRIE PERINATALE]]
Et : Mots clés SantéPsy   perinatalite
Et : Date de parution   #A-1
Ligne 1 Ou Ligne 2 Ou Ligne 3 Ou Ligne 4 Ou Ligne 5 Ou Ligne 6 Ou Ligne 7   1/2/3/4/5/6/7
Ligne 8 Et Ligne 9   8/9

Trier :
Documents