Retour à la page d'accueil





Liens utiles





Pour nous contacter


Bibliothèque médicale
Henri Ey (BmHEY)


IFCS


IFSI













Histoire de la psychiatrie : documents récents

Documents : 50

Article
Histoire de la psychiatrie libérale en Ile-de-France / Caire, Michel. 2019 , ANNALES MEDICO PSYCHOLOGIQUES , vol. 177, n° 1. - 58-66 Consultable à : BmHEy / IFCS / IFSI
Texte intégral (Les liens https permettant d'accéder aux documents ne fonctionnant plus, ne les cliquez pas, copiez les directement dans un nouvel onglet de votre navigateur) : https://www.em-premium.com/article/1273103
Résumé : Le dispositif de prise en charge des troubles mentaux et psychiques à Paris et dans sa banlieue est ancien, riche et complexe, et présente plusieurs spécificités. Son étude sur une longue période, de l'Ancien Régime à la période contemporaine, montre que le privé a devancé ou inspiré le public dans plusieurs domaines, et que les maisons de santé, asiles privés et autres cliniques médicales ont joué dans notre discipline un rôle majeur. Cette étude est l'occasion d'évoquer les principales réalisations et quelques-uns des praticiens qui y ont exercé, dont certains ont marqué leur époque et beaucoup tenu une place de premier plan dans la vie de notre société, et de relever quelques événements qui ont contribué à mettre fin à l'assimilation de l'assistance psychiatrique à l'assistance hospitalière.[résumé d'auteur]
La notion de bouffée délirante aiguë / Christaki, Angélique ; Pheulpin, Marie Christine. 2019 , ANNALES MEDICO PSYCHOLOGIQUES , vol. 177, n° 1. - 71-78 Consultable à : BmHEy / IFCS / IFSI
Texte intégral (Les liens https permettant d'accéder aux documents ne fonctionnant plus, ne les cliquez pas, copiez les directement dans un nouvel onglet de votre navigateur) : https://www.em-premium.com/article/1273105
Résumé : Cet article revisite la notion de bouffée délirante aiguë introduite par Valentin Magnan ainsi que les principaux développements ayant trait à cette entité nosographique spécifiquement française. Les traits et la trace de cette entité clinique sont d'abord repérés dans le champ de la psychiatrie classique puis dans le champ de la sémiologie contemporaine francaise et internationale. Dans un deuxième temps, cet article propose une lecture de la bouffée délirante aiguë au regard du sentiment d'inquiétante étrangeté et de ses destins. L'émergence des manifestations de l'ordre de l'inquiétante étrangeté est consubstantielle de la survenue des changements subjectifs. Sous ce prisme, la bouffée délirante est examinée en tant qu'expression paradigmatique, mais non exclusive du processus adolescent et comme étant au principe d'un moment de désymbolisation-resymbolisation des processus inconscients de la pensée.[résumé d'auteur]
"Donatien Raffegeau (1855­1931), fondateur de la clinique 'La Villa des Pages' au Vésinet ; ses collaborateurs et successeurs : B.-A. Casalis, H. Leulier, P.-M. Leulier, R. Leulier et H. Mignon" / Tiberghien, Denis. 2019 , ANNALES MEDICO PSYCHOLOGIQUES , vol. 177, n° 1. - 85-100 Consultable à : BmHEy / IFCS / IFSI
Texte intégral (Les liens https permettant d'accéder aux documents ne fonctionnant plus, ne les cliquez pas, copiez les directement dans un nouvel onglet de votre navigateur) : https://www.em-premium.com/article/1273107
Résumé : Originaire de Vendée, Donatien Raffegeau (1855­1931) a fait ses études de médecine en province (Nantes et Angers). Successivement interne d'Aurèle Petrucci (1880­1906), médecin-directeur de l'asile de Saint-Gemmes-sur-Loire, d'Ambroise-Eusèbe Mordret (1822­1904) médecin en chef de l'asile du Mans et de Jules Christian (1847­1907) à la Maison Nationale de Charenton, Raffegeau est docteur en médecine en 1884. Après avoir exercé pendant une courte période dans un asile privé situé au 130 rue de la Glacière et aux thermes Magenta à Paris, Raffegeau fonde en 1890 une maison de santé : 'l'Institut hydrothérapique du Vésinet' dénommé 'La Villa des Pages'. A l'époque, c'était un sanatorium d'hiver et d'été consacré au traitement des convalescents et de toutes les affections nerveuses. Les aliénés n'y étaient pas admis. A une période où le culte du bien-être physique était de mise, Raffegeau privilégie une approche thérapeutique par l'hydrothérapie, la thermothérapie et la massothérapie. Il pratique l'électrothérapie et la suggestion selon la méthode de Liebeault. Dans une approche sensorielle psychothérapeutique, il a développé la luminothérapie et porté un intérêt à la musicothérapie. La gymnastique ou l'escrime étaient employées comme des compléments thérapeutiques. Il proposait à ses patients des séjours thérapeutiques dans un lieu de villégiature calme et retiré situé en bord de mer qu'il avait acquis en 1908 : la villa des Charmilles (Château de Port-Cé) près de Saint-Nazaire (Loire Atlantique). Membre de différentes sociétés : Société Médico-Psychologique, Société d'Anthropologie de Paris, Société de l'Hypnotisme, Société d'Astronomie et vice-président de la Société de Psychothérapie, il a occupé des fonctions de maire dans sa ville natale de 1908 à 1931 et de conseiller municipal au Vésinet. Dans le mouvement de l'hygiène mentale à l'école, il insistait sur le rôle important que pourrait jouer le médecin dans les établissements scolaires, aussi bien au point de vue mental qu'au point de vue physique. Après la Grande Guerre, le premier Raffegeau a préconisé et rendu ainsi classique le traitement de l'épilepsie par le Gardénal (Luminal des Allemands), améliorant la qualité de vie sociale et professionnelle des malades. Au fil des années, la Villa des Pages va ouvrir ses portes aux malades mentaux. Aucun médecin psychiatre ne pouvait ignorer dans leur pratique les nouvelles approches thérapeutiques développées dans les hôpitaux publics que sont la malariathérapie, la cure de Sakel, la convulsivothérapie. Elles vont faire leur entrée dans cet établissement privé avec les collaborateurs et successeurs de D. Raffegeau : les docteurs Henri Mignon (1870­1854), Pierre-Maximin Leulier (1884­1952), Bernard-Alfred Casalis (1902­1975). La lecture de leurs articles publiés entre 1916 et 1941, parus en grande majorité dans les Annales Médico-Psychologiques , en témoigne. Par la suite, Roger Leulier (1913­1998) et Hélène Leulier (1913­), formés par des pionniers de la psychiatrie moderne, assureront la direction médicale de 1947 à 1981. Membre de l'Evolution Psychiatrique (1946) et membre adhérente de la Société Psychanalytique de Paris (1953), H. Leulier fait entrer la psychanalyse à la Villa des Pages sans faire fi des avancées en psychiatrie générale. Après avoir été dirigé par deux médecins psychiatres (A. Campagne et A. Sonnier), cet ancien 'Institut hydrothérapique du Vésinet' appartient au groupe ORPEA depuis 2002. Le renouvellement des médecins de cet établissement depuis sa création, qui ont su tenir compte des avancées thérapeutiques en psychiatrie générale en les intégrant dans leur pratique, a permis à cette maison de santé de traverser les âges et de se maintenir dans le paysage de la psychiatrie française.[résumé d'auteur]
Psychiatrie de secteur, clinique et citoyenneté / Baillon, Guy. 2019 , V.S.T. : REVUE DU CHAMP SOCIAL ET DE LA SANTE MENTALE , n° 141. - 115-125 Consultable à : BmHEy / IFCS / IFSI
Texte intégral (Les liens https permettant d'accéder aux documents ne fonctionnant plus, ne les cliquez pas, copiez les directement dans un nouvel onglet de votre navigateur) : https://www.cairn.info/revue-vie-sociale-et-traitements-2019-1-page-115.htm
Résumé : Pour commencer, il est nécessaire d'accueillir la psychiatrie comme une discipline médicale particulière, à l'instar de la médecine, de la chirurgie et de l'obstétrique, et non comme une simple spécialité médicale parmi d'autres. Cela permet de souligner qu'elle se situe à un carrefour original allant de la philosophie à la sociologie, tout en s'appuyant comme le reste de la médecine sur l'ensemble des données anatomo-cliniques approfondies par les sciences fondamentales, l'ensemble étant lié par la psychothérapie. Alors que les données techniques dites objectives voudraient être dominantes du fait d'une supposée supériorité de la science, la psychiatrie a montré que la nécessité première était d'être inspirée par un humanisme fondamental. [résumé d'éditeur]
Quelques différences entre psychoses infantiles et autismes et leurs conséquences / Landman, Patrick. 2019 , EMPAN , n° 113. - 13-17 Consultable à : BmHEy / IFCS / IFSI
Texte intégral (Les liens https permettant d'accéder aux documents ne fonctionnant plus, ne les cliquez pas, copiez les directement dans un nouvel onglet de votre navigateur) : https://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=EMPA_113_0013
Résumé : La distinction entre psychoses infantiles et autismes engage non seulement des questions scientifiques, cliniques et thérapeutiques. Elle porte un éclairage particulier sur l'histoire de la psychiatrie, notamment sur ses changements de paradigmes et de formalisation du diagnostic psychiatrique. [résumé d'auteur]
Autisme 70 / Bazalgette, Gérard. 2019 , EMPAN , n° 113. - 26-33 Consultable à : BmHEy / IFCS / IFSI
Texte intégral (Les liens https permettant d'accéder aux documents ne fonctionnant plus, ne les cliquez pas, copiez les directement dans un nouvel onglet de votre navigateur) : https://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=EMPA_113_0026
Résumé : Le concept de psychose est en voie de démantèlement dans la psychiatrie actuelle, celle des DSM. Cet article retrace cette évolution notamment depuis les années 1970. Il réaffirme en même temps l'importance de ce concept de psychose pour la psychanalyse, en faisant le point sur son contenu d'aujourd'hui. [résumé d'auteur]
Cent ans de démence précoce : grandeur et décadence d'une maladie de la volonté / Sinzelle, Jérémie. 2019 , INFORMATION PSYCHIATRIQUE , vol. 95, n° 2. - 122-126 Consultable à : BmHEy / IFCS / IFSI
Texte intégral (Les liens https permettant d'accéder aux documents ne fonctionnant plus, ne les cliquez pas, copiez les directement dans un nouvel onglet de votre navigateur) : https://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=INPSY_9502_0122
Résumé : Ancêtre de la schizophrénie, le concept de démence précoce fut construit à partir des travaux de Pinel sur la démence, espèce mentale au langage incohérent. Observée par Esquirol aux différents âges, dont l'adolescence, Morel composa l'expression démence précoce (1852). Kahlbaum forgea la catatonie et l'hébéphrénie, mais elles furent ensuite redéfinies par Pick comme des formes modifiées de démence précoce. Kraepelin la développera dans les différentes éditions de son Manuel (1883-1913), en y intégrant des recherches, des statistiques, et en la présentant comme une maladie de la volonté. Il en reste sa description classique, renommée par Bleuler en schizophrénie, comme le défendit Henri Ey.[Résumé d'éditeur]
L'intégration des dimensions neuroscientifique, psychologique et institutionnelle dans l'oeuvre psychiatrique de Wilhelm Griesinger : éléments de réflexion pour le 150e anniversaire de sa mort / Grosso, Luigi ; SCHMIEDEBACH Heinz-Peter. 2019 , PSN : PSYCHIATRIE SCIENCES HUMAINES NEUROSCIENCES , vol. 16, n° 4. - 7-20 Consultable à : BmHEy / IFCS / IFSI
Texte intégral (Les liens https permettant d'accéder aux documents ne fonctionnant plus, ne les cliquez pas, copiez les directement dans un nouvel onglet de votre navigateur) : https://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=PSN_164_0007
Résumé : "L'article évoque les grandes lignes de l'oeuvre psychiatrique et des efforts de transformation de la médecine mentale de Wilhelm Griesinger, à l'occasion du 150e anniversaire de sa mort. L'analyse aborde les trois dimensions principales de son oeuvre : (1) la création d'une psychiatrie en tant que discipline scientifique, engagement qui traverse tout son parcours intellectuel ; (2) la construction d'une clinique fondée sur une nouvelle vision de l'homme et de l'activité psychique ; (3) l'engagement dans une réforme des institutions psychiatriques, qui connaît son apogée dans la période berlinoise, jusqu'à sa mort prématurée en 1868. Un court aperçu des recherches historiques sur l'oeuvre de Griesinger depuis les années 1960 conclut l'article. [résumé d'auteur]"
Obsessions, idées contraintes et ruminations dans la psychiatrie fin de siècle : lecture croisée franco-allemande des histoires de patients exposées par Griesinger et Westphal à la Société médico-psychologique de Berlin (1868-1878) / Delille, Emmanuel. 2019 , PSN : PSYCHIATRIE SCIENCES HUMAINES NEUROSCIENCES , vol. 16, n° 4. - 41-62 Consultable à : BmHEy / IFCS / IFSI
Texte intégral (Les liens https permettant d'accéder aux documents ne fonctionnant plus, ne les cliquez pas, copiez les directement dans un nouvel onglet de votre navigateur) : https://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=PSN_164_0041
Résumé : On attribue généralement à Wilhelm Griesinger, professeur de psychiatrie à la Charité, la première conférence sur les Zwangsvorstellungen, c'est-à-dire les 'idées contraintes' ou 'obsessions', à la Société Médico-psychologique de Berlin en 1868. Mais il décède peu après et, si cette conférence a connu un grand retentissement posthume, il est cependant important de prendre en compte qu'elle a été livrée aux interprétations de ses contemporains, puis à la postérité, sans que son auteur puisse préciser son intention, offrant par la même occasion à l'historien la possibilité d'analyser les effets de réception d'un texte fondateur de la psychiatrie universitaire à la fin du XIXe siècle. Après un bref rappel de la biographie de Griesinger, l'auteur présente l'émergence d'une nouvelle terminologie en Allemagne en rapport avec l'essor des polycliniques en milieu urbain, puis établit un cadre d'analyse du champ lexical déployé par Griesinger pour penser les idées contraintes en dehors du cadre de l'asile, en croisant l'histoire de la psychiatrie de langue française. Ensuite la discussion porte sur les histoires de patients rapportées par Griesinger et la manière dont on peut les caractériser, sans commettre d'amalgame ni d'anachronisme avec la psychologie des névroses telles qu'elle été développée plus tard par Pierre Janet et Sigmund Freud. [résumé d'auteur]
'A propos d'un état psychopathique peu connu' : exposé fait à la Société médico-psychologique de Berlin par Wilhelm Griesinger / Delille, Emmanuel ; GRIESINGER Wilhelm. 2019 , PSN : PSYCHIATRIE SCIENCES HUMAINES NEUROSCIENCES , vol. 16, n° 4. - 63-73 Consultable à : BmHEy / IFCS / IFSI
Texte intégral (Les liens https permettant d'accéder aux documents ne fonctionnant plus, ne les cliquez pas, copiez les directement dans un nouvel onglet de votre navigateur) : https://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=PSN_164_0063
Résumé : Conférence tenue par Wilhelm Griesinger le 23 mars 1868 et publiée sous le titre 'Ueber einen wenig bekannten psychopathischen Zustand', dans Archiv für Psychiatrie und Nervenkrankheiten, 1, 1868/69, p. 626-635.Réédition : Gesammelte Abhandlungen, Vol. 1, Berlin, August Hirschwald, 1872, p. 180-191. Traduction inédite d' Emmanuel Delille
    1 2 3 4 5    

  Envoyer par email   Tout ajouter au panier   Imprimer la liste 


Critère de recherche ou combinaison
Mots clés SantéPsy   HISTOIRE DE LA PSYCHIATRIE
Cote   500-@
Et : Date de parution   #a-1
Et : Ligne 1 Ou Ligne 2   1/2
Et : Ligne 3 Et Ligne 5   3/5

Trier :
Documents